FAIRE UNE ANALYSE SANS ORDONNANCE ?

 

Le principe général veut que toute prise de sang s'accompagne d'une consultation médicale préalable et d'une prescription.

La loi HPST de janvier 2010 a introduit la possibilité de réalisation de bilan sanguin sans ordonnance.

Ce cas doit rester exceptionnel et la prise en charge des frais par l'assurance maladie  et/ou la mutuelle n'est pas assurée.

Ce bilan sera donc à votre charge.

En cas d'analyse demandée à votre initiative, le laboratoire vous fera signer un consentement validant votre accord quant au non remboursement des actes.

En cas de sérologie HIV par exemple, même dans le cadre des journées mondiales organisées par le ministère de la santé, et en l'absence de budget alloué à cette occasion, l'examen n'est pas remboursé.