TOXOPLASMOSE ET GROSSESSE
 
  • La maladie

La toxoplasmose est une maladie due à un parasite très répandu dans la nature, appelé toxoplasme.
C'est l’une des infections les plus fréquentes dans la population française. Environ 50% des adultes sont infectés et on estime que chaque année 200 000 à 300 000 nouvelles infections surviennent.
Mais cette maladie passe le plus souvent inaperçue, et la plupart du temps on se contamine sans s’en rendre compte.
Cette maladie est sans gravité sauf chez la femme enceinte si le parasite atteint le fœtus (c’est la toxoplasmose congénitale) et chez les personnes ayant un système de défense immunitaire affaibli (les personnes atteintes du SIDA; les personnes greffées et traitées par des médicaments qui affaiblissent leur système immunitaire).
La toxoplasmose congénitale est une infection du bébé avant sa naissance. Elle se produit en cas de contamination de la mère pendant la grossesse au cours de laquelle le toxoplasme passe le placenta et atteint le bébé.
Une femme qui a fait une toxoplasmose avant sa grossesse est protégée et son enfant ne court aucun risque de toxoplasmose congénitale.
Une femme qui n’a pas fait de toxoplasmose avant d’être enceinte peut se contaminer au cours de la grossesse et son enfant pourra présenter une toxoplasmose congénitale.
En France 46% des femmes en âge de procréer ne sont pas protégées.
Pour une femme enceinte ou désireuse d'avoir un enfant, il est donc important de savoir :
- Si elle est protégée contre cette maladie.
- Si elle n’est pas protégée, ce qu’elle doit faire pour ne pas attraper cette maladie pendant sa grossesse.

Quels sont les signes de cette maladie?

Dans la majorité des cas, on ne présente aucun signe et on ne se sent pas malade. Très rarement la toxoplasmose peut se manifester par de la fièvre associée à une fatigue et à la présence de ganglions.

Comment savoir si je suis déjà protégée contre la toxoplasmose ?

Etre protégé contre la toxoplasmose signifie que l’on a déjà eu la toxoplasmose.
Lorsque l’on est contaminé par un toxoplasme, ce dernier va rester dans notre organisme, durant toute notre vie, sans entraîner de signes cliniques, et va nous protéger d’une infection par un autre toxoplasme. C’est une sorte de vaccin naturel.

La seule façon de savoir si vous avez été contaminée et donc savoir si vous êtes protégée, est de faire une prise de sang afin de réaliser une sérologie toxoplasmique.
Cette analyse peut se faire dans n’importe quel laboratoire d’analyses médicales (en ville ou à l’hôpital).
Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour réaliser cet examen.

N.B : Si vous êtes amenée à refaire une sérologie, il est conseillé de retourner dans le même laboratoire, de façon à comparer plus facilement les résultats.
 
Au laboratoire Biolam80, les normales (IgG)sont les suivantes :
 
- Immunisation si > ou égal à 10 UI/ml
- Entre 6,4 et 9,9: Zone douteuse à contrôler
- Inf 6,4 : négatif
 
(A l'état normal, les anticorps IgM sont absents)
 
Quand dois-je réaliser mes sérologies ?

La sérologie doit être réalisée le plus tôt possible dans la grossesse de façon à savoir rapidement si vous êtes protégée.
En France la sérologie de la toxoplasmose est obligatoire:

- Lors de la déclaration de grossesse.

- Tous les mois jusqu'à l'accouchement si la première sérologie est négative.
(Le certificat prénuptial a été supprimé début 2008)
 
  • Suivi biologique :

Ma première sérologie est négative :

Qu’est ce que cela signifie ?

Vous n’avez jamais été en contact avec un toxoplasme, vous et votre bébé n’êtes pas protégés.

Comment va se dérouler le reste de ma grossesse ?

Il est indispensable de suivre scrupuleusement les règles de prévention afin de ne pas vous contaminer. Le toxoplasme peut provoquer de graves lésions chez le fœtus.
Il est également très important de réaliser une sérologie tous les mois pour vérifier qu’elle reste négative et que vous ne vous êtes donc pas contaminée au cours du mois précédent. Si votre sérologie devient positive, il faut que vous soyez prise en charge le plus rapidement possible.

  •  Contamination pendant le grossesse

Je me suis contaminée durant ma grossesse qu'est ce que cela signifie ?

Votre sérologie qui était négative est devenue positive ou votre première sérologie était positive et le biologiste a prouvé que la contamination avait eu lieu au début de votre grossesse.

Il existe un risque que le foetus soit contaminé.

Que risque mon bébé ?

Le plus souvent, le bébé n'a rien

Le Professeur Putet (chef de service de néonatologie, Hôpital de la Croix-Rousse, Lyon), répond à cette question

Il faut savoir que :

  • Contamination de la mère ne veut pas forcément dire contamination du foetus. Dans notre expérience sur plus de 2 000 contaminations maternelles, 70% des bébés n'étaient pas contaminés.
  • Contamination du bébé ne veut pas forcément dire malformations.
  • Seuls 25% des bébés contaminés présentent des lésions.
  • Le risque de contamination du bébé et la gravité des lésions dépendent de l'âge de la grossesse au moment de l'infection de la mère :
    - le toxoplasme traverse le placenta d'autant plus facilement que la grossesse est à un stade avancé.

    -
    plus la grossesse est avancée plus le foetus peut se défendre contre la maladie et moins celle-ci sera grave.

Si toutefois, au premier trimestre, le toxoplasme parvient à traverser le placenta et contamine le bébé, celui-ci n'aura pas encore suffisamment de défenses et le parasite pourra aller se loger dans le cerveau, les yeux ou le système nerveux.

Quelles sont les malformations possibles?

Si le bébé présente des lésions, elles se situent le plus souvent au niveau des yeux et sont souvent minimes car elles siègent sur le bord de la rétine. On ne peut détecter ces lésions oculaires qu'après la naissance.
Il peut y avoir des anomalies du cerveau telle qu'une dilatation appelée hydrocéphalie, ce cas est très rare et est détecté à l'échographie avant la naissance. On peut également détecter à l'échographie des calcifications intracraniennes, qui n'auront pas de conséquence pour l'enfant. En cas de malformations une interruption médicale de grossesse est proposée aux parents, quel que soit l'âge de la grossesse.
Une interruption médicale de grossesse n'est proposée qu'en cas de malformations du bébé détectées à l'échographie.
Elle ne doit pas être envisagée dans tous les cas d'infection maternelle.

  • Règles de prévention

Côté alimentation:

La toxoplasmose se transmet principalement par les aliments mal cuits

Côté hygiène :

Le parasite peut se trouver dans la terre, alors lavez vous les mains après avoir jardiné ou jardinez avec des gants

Lavez-vous les mains à l'eau et au savon avant chaque repas

Côté chat : vous pouvez garder votre chat mais :

SOURCE / http://spiral.univ-lyon1.fr/Files_m/M3215/WEB/toxo.htm